Business Joomla Themes by Justhost Reviews

Critiques - Citations

Ce que certaines personnalités pensent de l'Artiste et de son travail:

"La peinture d‘Emil Ciocoiu est un hymne dédié à la liberté, une prière à Dieu pour supprimer les tarres de l‘égoïsme, les drammes des guerres, la petitesse des abus. C’est le testament spirituel d’un homme qui, à travers son art, nous révèle la source d’où tout cela provient, et nous la représente purifiée par l’eau de la liberté", Andrea Baffoni, Critique d'art

"Depuis plus de 20 ans nous collectionnons les œuvres d’Emil Ciocoiu, et on est toujours amoureux de sa peinture, comme le premier jour. Emil Ciocoiu crée de l’art qui impressionne notre œil, cœur, et âme." Karla et Klaus Stollenwerk Collectionneurs de, et par passion

"Son monde est l'univers. En utilisant la puissance créatrice cosmique, l'artiste Emil Ciocoiu atteint les étoiles. Et pourtant reste les pieds sur terre. La nature et l'humain, la foi et la galaxie sont ses sujets, qu'il représente par sa technique sophistiquée. L'art d'Emil Ciocoiu est coloré, respire l'optimisme, toujours avec une profondeur rayonnante. Tout comme l'artiste lui-même." Marcel Philipp, Maire d'Aix-la-Chapelle

"Quel événement pouvait être plus approprié pour inaugurer […] les généreux espaces d'exposition et les foyers du Théâtre National "ILCaragiale", en pleine métamorphose et devenir, plus que la peinture rétrospective d'un reconnu artiste roumain et européen du pinceau, EMIL Ciocoiu ? […] C'était un "coup de foudre" pour les troublantes allégories visuelles - chromatiquement exubérantes-raffinées – du peintre Ciocoiu. Je suis extrêmement heureux que ses œuvres vont améliorer, pendant deux mois, les espaces d'exposition, encore "vierges", du nouveau Théâtre National, agréables aux yeux de centaines de spectateurs qui vont le visiter." Ion Caramitru, Directeur Général du Théâtre National "I.L. Caragiale" Bucarest

"La peinture d’Emil Ciocoiu parle de l’homme comme du Cosmos, de la liberté comme de la vibration suprême, et de la naissance de l’Univers comme date de certification pour chacun d’entre nous. L’option pour le monde d’au-delà des frontières du communisme lui ont permis de voler vers l’accomplissement du destin et, encore plus, de la vision. Il prend de l’altitude et voit le monde avec les yeux du planage dans les hauteurs." Marius Tita, critique d'Art, éditeur en chef de la radio "Romania International", Bucarest


"La création du peintre roumain Emil Ciocoiu impressionne au premier contact par les fortes vibrations émotionnelles qu’elle induit, par la philosophie des couleurs, touchant amplement et subtilement l’être entier, se connectant naturellement et spontanément avec les plus pures énergies vitales cosmiques." Prof. Dr. Sorin Mircea OPRESCU, Maire de Bucarest

"En partant de l'univers de ses propres sentiments, Ciocoiu concrétise d'une manière plastique les grandes aspirations humaines." MIRCEA DEAC, critique d'art, Bucarest

"Le travail assidu et l'autodiscipline dans la pratique journalière du talent, sont à la base de son succès. Le fluide inspiré par son épouse et violoniste Rodica-Daniela Ciocoiu stimule clairement sa créativité. Nous sommes particulièrement heureux de de leur décision de s'établir à Aachen. Ceci nous offre la chance de participer intensivement à leurs activités artistiques." Dieter et Karl Philipp, Philipp Galerie et Atelier d'art


"Le travail assidu et discipliné au chevalet, l’abord sérieux et profond des grandes thèmes existentiels, c’est cela la clé du succès de ce grand artiste." DIETER PHILIPP, Président de la Chambre du Commerce de Aachen

"Le parcours formidable de cet artiste d’exception est parcouru de l’analyse à la synthèse, dans un émouvant processus de transformation de la matière en esprit." AUGUSTO MEDICI, Directeur et éditeur du journal Contemporart, Modena

"Je considère la peinture SHARON QUARTETT comme l'une des plus importantes oeuvres d’art realisée dans le paysage plastique allemand d’après guerre." Professeur Dr. dr. honoris causa mult. PETER LUDWIG, Aachen

"Emil Ciocoiu, digne successeur des traditions culturelles du Gorj, placées si haut dans le patrimoine de l’humanité par Brancusi, a métamorphosé "La Colonne sans fin" en "La Colonne de feu", représentant son essence avec une maîtrise caractéristique des grands peintres, lui permettant ainsi de gravir les marches des valeurs universelles." Professeur Dr. IONEL CONSTANTINESCU, Bucarest

"La peinture de Ciocoiu est la préfiguration intuitive de l’ordre, chargée du mistère de la vie se manifestant dans la diversité." Professeur NICOLA MICIELI, critique d'art, Pise

"Avec la sculpture de Brancusi, la peinture de Ciocoiu vient nous remplir de la lumière de l‘immensité". Professeur FLORIANO DE SANTI, critique d'art, Rome

"Les peintures d’Emil Ciocoiu paraissent naître d’une vieille chanson populaire roumaine; tantôt gaies, tantôt mélancoliques jusqu'à la tristesse profonde. La poésie de sa peinture brille de propreté intérieure, son dynamisme subtile reflète le désir de l'artiste de liberté et de rehaussement de l’âme. Le message de ses visions cosmiques est transmis, dans le jeu de l’imaginaire et du rationnel, par des cascades de couleurs et nuances nées d’un mystérieux fluide.
CHRISTEL VON NAGEL, critique d'art, Aachen

"Sur base de la culture byzantine et des influences impressionnistes, Emil Ciocoiu développe au cours des années une identité tout à fait personnelle dans le style et la forme de sa peinture, une identité se laissant difficilement classer. Couleur, vibration, associations, peinture d'idée, harmonie en mouvement, sens de l'infini, sont toutes des notions par lesquelles les critiques prennent position par rapport à la peinture de cet artiste. L'énergie d'Emil Ciocoiu explose surtout dans les tableaux "Vulcan" (Volcan) (1984) si "Izvorul pasiunii" (Source de la passion) (1985). Pour Emil Ciocoiu suit une phase d’intenses contacts avec divers cultures et peuples. Il voyage à San Francisco, New York, Jérusalem, Berlin, plusieurs fois à Paris, Rome, Madrid, Athènes, Budapest, Bucarest, et bien d’autres villes, où il peint. Ces impulsions sont très importantes pour Emil Ciocoiu jusqu'à nos jours.
Le contact avec les gens, l'agitation d'au jour le jour, le rythme de plus en plus accéléré de notre temps, l'agressivité croissante, les nouvelles migrations sur la Terre, sont enregistrés par son « oeil intérieur » et transposés dans sa peinture, dans des vibrations de plus en plus denses et perceptibles, avec une identité propre et totalement différente de la majorité de la peinture actuelle.
JÖRG ENGELBRECHT, Conseiller d'entreprise, Cologne - 1995, Commentaire sur le film TV "Prayer of painting" de Marilena Rotaru 8.05.1995

"La peinture d'Emil Ciocoiu nous met face à une nouvelle possibilité de la création: le pouvoir de peindre la musique. Son symbolisme métaphysique naît d’une profonde nécessité, religieuse, de chanter l’homme et son appartenance à l'univers. Ciocoiu est un artiste complexe, bien articulé et clair, avec un rôle bien défini dans l’orchestre artistique international.WOLFGANG BECKER

"La dimension poétique de la peinture d'Emil Ciocoiu est accompagnée d'une profonde méditation philosophique. Qu'est la vie sinon énergie en mouvement? Le devoir de l'artiste est de la transformer en réalité. Il doit donner à la réalité une forme poétique, il doit ouvrir la porte vers un monde de fantaisie et de rêves. Par le miracle de ses combinaisons de couleurs et des jeux de lumière, Emil Ciocoiu arrive à créer une oeuvre originale qui a pour but la compréhension universelle." IONEL JIANU - "Les artistes roumains en Occident" ARA, Los Angeles 1987

"Dans la peinture d'Emil Ciocoiu, la lumière est essentielle d'autant de points de vue qu'il y a des touches dans ses toiles. Il la modèle, la recrée, l'invoque et la vénère. A chaque exposition de ses oeuvres, comme un vrai berger des champs infinis, l'artiste appelle l'humanité à venir et prendre la lumière." Marius Tita, critique d'Art, éditeur en chef de la radio "Romania International", Bucarest

"Art, philosophie et spiritualité réunis dans une féérie de couleurs et de lumières, touchant tout autant le rationnel et l'émotionnel, dans un spectacle visuel d'une qualité digne des plus grands peintres du monde." TUDOR IVANOV, cofondateur de Pulsar Consulting SA.

"La lumière traverse toutes les dimensions dans leur absolu, sans se rapporter à l'ombre." PHILIPPE LEGLISE, critique d'Art, Beaune - France

"Pourvu d’une grande capacité de travail, doublé d'une persistante passion pour la peinture, Emil Ciocoiu enrichit en permanence ses moyens d’expression. La création résultante suit un chemin ascendant qui, sans doute, le mènera vers un bien mérité accomplissement." Professeur GHEORGHE SARU, peintre, Bucuresti

Il existe un raffinement chromatique particulier, une subtile utilisation de la lumière, une calme et solaire prise en possession de la réalité, qui exprime la primauté d'un panthéisme naturel, à travers lequel la nature devient réceptacle et reflex de la présence humaine" VIRGIL MOCANU, critique d'art, Bucarest

"Depuis longtemps, très longtemps, moi personnellement je n'ai pas rencontré chez un jeune peintre une vocation de la couleur et de la pulsation de la lumière traduites si sereinement et raffiné en même temps. Il existe chez ce peintre venu du monde de légende de Gorj, un plaisir secret de la couleur et une humilité inspirée devant la vie, une profonde passion pour la lumière du soleil, du jour, de la tombée de la nuit, et du matin, telle qu'elle se met sur les fleurs, sur les arbres, sur la terre, sur les choses, et sur le monde entier." DINU SÃRARU, écrivain, Bucarest

"Ciocoiu essaie de donner une cohésion à l'espace par une dégradation subtile des couleurs qui, même si apparemment pâles, ont une luminosité intérieure qui donne à ces peintures une certaine poésie..." GRIGORE ARBORE

"Emil Ciocoiu rend l'invisible visible, et le futur, il le fait présent pour nous." ROLF SCHMIDT-HOLTZ, éditeur en chef du Magazine "Stern", Hambourg

"Merci pour votre contribution à l'initiative de remplir ce bâtiment important et emblématique, le Berlaymont, avec des fins exemples de culture européenne. Votre art est très admiré et apprécié, aussi bien par les officiels de la Commission Européenne, que par les milliers de visiteurs qui sont venus dans ce bâtiment pour apprécier cette contribution artistique précieuse." JAN FIGEL, Commissaire de la Culture à la Commission européenne, Brussels

"Questo delicato interprete della natura, che ricrea con un'infinità di sfumature di grigi i colorati, iridati con molta sensibilità, si è conquistato un ben meritato posto nella pittura; egli dà ai suoi lavori quell'atmosfera poetica, quella musicalità del colorito che trae la sua linfa dall'autentica tradizione dell'arte romena. La vibrazione lirica della sua creazione genera mediante i colori un linguaggio che si rivolge sia all'occhio che all'anima. Considerato con la dovuta serietà, l'elaborazione dell'atto di creazione artistica ci appare come un coerente sforzo di dimostarsi fedele alla propria strada nell'arte, senza deviazioni da una coscienza professionale decisa, che si rifiuta l'imitazione, l'enfasi e gli artifici."  Professor GHEORGHE SARU, painter, Bucharest

"Ciocoiu esterna nei suoi lavori un delicato sentimento di fronte alla natura, una fine e sottile combinazione dei toni di colore, una maniera personale di abbinarli sulla tela nonchè une seria e profonda scienza di comporre un paesaggio. Cosi, la sua pittura contiene un pathos sincero di fronte alla natura calma e quello stato di introversione e solitudine, una esistenza genuina che si manifesta attraverso un pieno accordo tra artista e natura. Ciocoiu si impone alla nostra attenzione anche per la serietà professionale e soprattutto per la certezza che partendo dall'universo dei suoi sentimenti egli riesce a concretare in maniera plastica le grandi aspirazioni umane." Mircea Deac, Art Critic, Bucharest

 

"Ciocoiu porta una più severa censura dei mezzi espressivi, una concentrazione tonale di una più grave risonanza, lo stresso piacere del lavoro con tocchi vivaci distribuiti nell'intento di ottenere la forma e di esprimere la spazialità nei paesaggi con orizzonti vibranti nonché nelle nature statiche con implicazioni liriche. L'attento esame della materia, la voluttà del lavoro con la massa cromatica, gli accenti di evocazione lirica (e nello stesso tempo vitali), l'equilibro e la "solarità" della concezione che subordina l'impressione rozza fanno di Emil Ciocoiu una presenza in grado di gistificare le proprie premesse e il credito accordatogli dal pubblico e dalla critica." VIRGIL MOCANU, Art Critic, Bucharest