Business Joomla Themes by Justhost Reviews

Musée Michelangelo

L’inauguration de l'exposition d’Emil Ciocoiu a eu lieu le samedi 2 Avril 2016 à Caprese Michelangelo, dans la charmante maison du Musée Michel-Ange, situé à côté de la maison où est né le génie de la Renaissance florentine.

Artiste né en Roumanie et membre depuis 1976 de l'Union des artistes roumains, Emil a déménagé en 1980 en Allemagne, à Aachen, pour joindre trois ans plus tard l'Union des Artistes Allemands. Sa peinture, imprégnée de messages spirituels et riche en symboles, évolue rapidement vers un domaine cosmique et trouve, à travers les salles du Musée Michel-Ange, un lieu d'une rare efficacité pour orienter les yeux du spectateur vers son merveilleux message d'égalité.

Du haut de la falaise sur laquelle se trouve le musée Caprese Michelangelo il y a une vue magnifique, d’où le regard plonge sur des kilomètres de distance, réconciliant la grandeur de la Création, et permettant de trouver dans les paysages cosmiques de Ciocoiu un véritable rafraîchissement pour l'âme.

ciocoiu

 

Trilogie de la Révélation

ciocoiu, revelation

Trilogie de l'Eau

ciocoiu, water

Trilogie de l'Energie

ciocoiu, energy

Presse:

Citations:

  • "La peinture d‘Emil Ciocoiu est un hymne dédié à la liberté, une prière à Dieu pour supprimer les tarres de l‘égoïsme, les drammes des guerres, la petitesse des abus. C’est le testament spirituel d’un homme qui, à travers son art, nous révèle la source d’où tout cela provient, et nous la représente purifiée par l’eau de la liberté", Andrea Baffoni, Critique d'art
  • "Depuis toujours, Emil Ciocoiu peint l’infini des astres dans le ciel, les couleurs des nuages et de l’herbe sous ses pas, la musique enveloppant les pensées et paroles qu’il veut nous conter. Dans tout cela il y a un message. Il y a vibration, destin, création, émotion sincère, une prière et un message. Pour Emil Ciocoiu, la Nature, l’Homme et l’Univers représente une trinité comme une foi qui guide sa vie, dédiée à l’art depuis toujours. Nous sommes les hommes de cette planète, aussi bien nous que notre univers terrestre on est des étincelles parmi d’autres, innombrable et magnifiques, qui forme le plus beau infini, celui que le peintre capture sur ses toiles.", Marius Tița, critique d'art, éditeur en chef de la radio "Romania International", Bucarest